Anthonie Heinsius était un notable originaire de Delft, à l’époque du stadhouder Guillaume III d’Orange. Avocat de formation, il atteignit finalement le statut de grand pensionnaire de la région de Hollande, bien que pas tout à fait volontairement…

En mission

Anthonie Heinsius est né fils d'un politicien de Delft. Il étudia le droit à Orléans et suivit les traces de son père. Apparemment négociateur plein de tact mais inflexible, il était régulièrement envoyé par Guillaume III d'Orange en mission pour défendre les intérêts des Pays-Bas auprès de la France ennemie.

Haut fonctionnaire

Ce fut finalement ce même stadhouder Guillaume III qui permit à A. Heinsius de devenir grand pensionnaire de la région de Hollande, bien qu'à l'origine, celui-ci ne le souhaitait pas. Le grand pensionnaire était le plus haut fonctionnaire de la région et en plus le représentant auprès des États-Généraux. Anthonie Heinsius prêta serment le 25 juin 1689 et c'est en partie grâce à ses efforts qu'en 1713, la paix fut conclue avec la France.

Célibataire

Malgré sa fonction très élevée, A. Heinsius sut rester quelqu'un de très simple. Il n'investit dans aucune propriété terrienne ni autre bien symbolisant son statut et resta célibataire toute sa vie. À sa mort, il laissa une fortune d'environ 750.000 florins, et fut enterré dans la Vieille Église.

Chronologie »

Fermer la chronologie ×