Anthonie van Leeuwenhoek est surtout connu pour avoir perfectionné le microscope. En fait, il fit également d’autres découvertes scientifiques de premier plan. Aujourd’hui encore, ce pionnier est respecté pour ses mérites hors du commun en tant qu’inventeur et chercheur.

Microscope

Anthonie van Leeuwenhoek est né dans une famille de classe moyenne habitant sur le coin de la rue à proximité de la Leeuwenpoort ('porte du lion') de Delft, d'où son nom ('coin du lion'). Dès son plus jeune âge, Anthonie était passionné par les ‘vérités invisibles de la création'. Afin de les étudier, il façonna un microscope capable d'agrandir bien davantage que ceux existants déjà à son époque.

Les spermatozoïdes

Anthonie van Leeuwenhoek ne reçut aucune formation scientifique. Il ne voulait que faire émerger la vérité cachée - selon lui - dans la création par les soins du Créateur. C'est ainsi qu'il découvrit par exemple l'existence des globules rouges, des spermatozoïdes et de la striation des fibres musculaires. En plus, il fut probablement le premier à observer des bactéries.

Respect

A. van Leeuwenhoek envoya ses découvertes à la Royal Society de Londres, une association d'éminents scientifiques, ce qui lui valut d'accroitre sa renommée. Il décéda à 91 ans, un âge particulièrement avancé pour l'époque. La dernière phrase de l'épitaphe rédigée par le poète Huibert Poot est : ‘Ici gît la science grise de Leeuwenhoek'. Un signe évident du respect qu'à l'époque, on lui témoignait déjà.

Chronologie »

Fermer la chronologie ×